samedi 18 mars 2017

Comment lire les étiquettes alimentaires ?

Les étiquettes alimentaires sont importantes pour gérer au mieux ce que l'on mange. Pourtant, grand nombre de personnes ne prennent pas le temps de les lire. Et pour cause, nous consommons souvent les mêmes produits sans pour autant savoir  ce qu'ils contiennent. Moi-même je ne les lit pas régulièrement. Je commence seulement à les lire à chaque utilisation d'un produit afin de savoir s'il s'agit d'un bon produit ou non pour la prochaine fois. Si la composition ne me plaît pas, je finirais e produit mais ne le rachèterais pas.


Je vais te donner quelques conseils sur ce qu'il faut lire sur les étiquettes et emballages. De plus, je te donnerais une liste, non exhaustive, de produits qui selon moi ne sont pas bons pour la santé.

Pour commencer, je te conseille de lire la date limite de consommation (DLC), surtout pour les produits frais. Concernant la liste des ingrédients, elle est écrite dans le sens décroissant c'est-à-dire que les premiers ingrédients inscrits sont ceux que l'on retrouvera en plus grande quantité. Le pourcentage n'est pas obligatoire et en général il est inscrit uniquement pour les produits qui ont besoins de prouver la quantité d'un ingrédient en particulier.
De préférence, il est conseillé de ne pas choisir des produits qui contiennent plus de 8g de sucre pour 100g de produits, plus de 10g de lipides pour 100g de produits, plus de 1g de sel pour 100g de produits...

A éviter :

- les produits contenant la mention "sirop de fructose" ou "sirop de glucose" si tu souhaites perdre du poids ou garder la ligne.
- le ferrocyanure ou E535
- les édulcorants de E950 à E967
- les arômes (il faut privilégier les arômes naturels), les saveurs, à base de... (car il y en à mais en infime quantité)
- l'huile de palme, les huiles hydrogénées
- un ingrédient que l'on n'arrive pas à lire, à prononcer
- les produits qui ont beaucoup d'ingrédients et/ou beaucoup de sucres différents
 - sur le tableau de composition alimentaire : les graisses saturées/les acides gras saturés, les sucres raffinés/simples, le gluten (au maximum et suivant les intolérances ou allergies)

A bannir (le plus possible) :

- aspartame : il est responsable de troubles digestifs, maux de tête, prise de poids, dépression, insomnie, douleurs articulaires, infertilité
- polyvinylpyrrolidone E1201 et E1202 : il est responsable de cancer et fausse couche.
- diphényle E230 : il s'agit d'un pesticide qui provoque des nausées, irritations des yeux et allergies.
- xylitol R967 : il est responsable de problèmes de reins, évanouissements, problèmes d'orientation
- gélatine E441 : il provoque allergies et asthme
- phosphates d'aluminium sodique acide E541 : ils provoquent des problèmes de reins, de coeur, et parfois entraîne un début d'Alzheimer
- sucroesters E473 : ils sont responsables de diarrhées et troubles de la digestion
- maltol E636 : il détruit les globules rouges
- glycine E640 : il entraîne un retard de croissance et une augmentation du taux de mortalité
- ponceau 4r E124 : il provoque urticaire, asthme et hyperactivité
Il faut savoir que les colorants artificiels sont souvent responsables de maux de tête et migraines.

Petit plus :

Privilégier les emballages alimentaires avec les chiffres 2, 4 et 5.


Et toi, quels ingrédients ne consommes-tu pas ou évites-tu ? Pourquoi ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire